Samedi 22 juin 2024 : l’équipe de 1Action1Arbre est disponible pour vos commandes, contacts et demandes d’essai de collaboration.

La journée internationale des forêts 2023 : une action soutenue par 1Action1Arbre

Célébrée le 21 mars chaque année, la journée internationale des forêts 2023 a pour l’objectif de sensibiliser à l’importance des forêts, à leur protection et leur valorisation. C’est l’occasion pour 1Action1Arbre de souligner la nécessité du reboisement et de rappeler le but de notre action.

La journée internationale des forêts en 2023

Chaque année, l’Organisation mondiale des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) choisit un thème. Leur mission consiste à mettre en lumière un aspect important des forêts et d’organiser des événements autour. La thématique retenue pour la Journée internationale des forêts en 2023 est « Les forêts et la santé« . Le but est de communiquer sur la place fondamentale des forêts dans notre quotidien et son impact sur notre bien-être.

Dans cette vidéo, Gautier détaille les bienfaits que procurent les forêts, pour nous, mais aussi pour la planète et les animaux.

L’impact des forêts sur notre santé

Les forêts procurent de nombreux bénéfices, notamment :

  • La purification et le filtrage de l’air : un arbre filtre l’air en absorbant le gaz carbonique et en rejetant l’oxygène. Il élimine également les particules fines, qui contribuent au développement de certaines maladies cardiovasculaires, respiratoires, neurologiques ou de cancers.
  • L’assainissement et la régulation de l’eau : les forêts ont également un rôle majeur dans le cycle de l’eau. Les branches interceptent une partie de l’eau de pluie pour la rejeter directement sous forme de vapeur dans l’atmosphère. Les racines, quant à elles, maintiennent et rendent le sol perméable. Ainsi, l’autre partie peut s’infiltrer jusque dans les nappes phréatiques où elle sera drainée et purifiée.
  • Une barrière naturelle contre les maladies : la déforestation entraîne la dégradation des écosystèmes et des habitats d’animaux sauvages. Ainsi, ces derniers sont contraints de se déplacer et se rapprochent de nous. Ce phénomène facilite la transmission des maladies entre les animaux et les humains.
  • L’approvisionnement de nourriture et de médicaments : les forêts produisent des baies, des fruits, des champignons, ainsi des plantes utilisées en médecine pour la production de médicaments.
  • L’amélioration de notre bien-être mental : de nombreuses études démontrent que les forêts ont un impact positif sur notre santé. Lutte contre le stress et la fatigue, réduction de la pression artérielle diminution du rythme cardiaque… sont des bienfaits que 30 minutes passées en forêt peuvent apporter.
L'impact des forêts sur notre santé, thématique de la journée internationale des forêts 2023 : la purification et le filtrage de l'air, l'assainissement et la régulation de l'eau, une barrière naturelle contre les maladies, l'amélioration de notre bien-être mental, l'approvisionnement de nourriture et de médicaments

Il est donc crucial de préserver ces ressources naturelles essentielles pour assurer la santé et le bien-être des populations. En agissant, on peut protéger les forêts et assurer leur santé pour préserver la nôtre.

Les 10 plus grandes forêts installées sur le territoire métropolitain

La France possède de nombreuses forêts remarquables, chacune ayant leur propre histoire et leurs spécificités. A l’occasion de la journée internationale des forêts 2023, 1Action1Arbre présente 10 d’entre elles, toutes implantées sur le sol métropolitain.

Carte montrant la localisation de 10 grandes forêts de France : la forêt des Ardennes, le bois de Païolive, la forêt de Fontainebleau, la forêt des Landes, la forêt de Chambord, la forêt de Paimpont, la forêt de la Grande Chartreuse, la forêt d'Iraty, la forêt de Compiègne, la forêt de Tronçais

La forêt des Ardennes :

La forêt des Ardennes, qui se trouve dans le département du même nom (08), existe depuis l’Antiquité. S’étendant sur la France, la Belgique, le Luxembourg et l’Allemagne actuellement, elle était l’un des plus grands massifs forestiers à l’époque de Jules César. Aujourd’hui en France, cette forêt représente 153 000 hectares. Essentiellement composée de chênes rouvres, d’hêtres et de bouleaux, elle abrite des chevreuils et des sangliers.

Le bois de Païolive

Situé au sud de l’Ardèche (07), le bois de Païolive est une forêt de roches sculptées par l’érosion et de chênes blancs. Traversé par les gorges du Chassezac, ce site géologique remarquable est surnommé le « bois des fées » à cause de la forme des blocs de calcaire qui la composent.

La forêt de Fontainebleau

Située en Ile-de-France dans le département de Seine-Et-Marne (77), la forêt de Fontainebleau s’étend sur 25 000 hectares. Elle abrite plus de 5000 espèces végétales et plus de 6000 espèces animales. Labelisée « forêt d’exception », elle se caractérise notamment par les principales essences d’arbres qui la composent : le chêne, le pin sylvestre et le hêtre. Au XIXe siècle, elle a inspiré de nombreux artistes qui, tour à tour, l’ont peint, ont écrit à son sujet, et même créé des comités pour la protéger.

La forêt des Landes

Grand massif forestier artificiel, la forêt des Landes a été plantée au XIXe siècle le long des côtes atlantiques. Avec une superficie d’un million d’hectares, elle couvre trois départements : les Landes (40), la Gironde (33) et le Lot-et-Garonne (47). Cette forêt est essentiellement composée de pins maritimes.

La forêt de Chambord

Plus grand parc naturel clos d’Europe, la forêt de Chambord borde le château du même nom. Entourée par un mur d’enceinte de 32km de long, cette forêt couvre 5440 hectares dont 1000 hectares ouverts au public. Elle abrite de nombreuses espèces d’animaux, comme des cerfs, des mouflons de Corse, des sangliers et de nombreuses espèces d’oiseaux. Inscrite au patrimoine de l’UNESCO depuis 1981, elle se situe dans le département du Loir-Et-Cher (41).

La forêt de Paimpont

Située en Ile -Et-Vilaine (35), la forêt de Paimpont est souvent associée à la mythique forêt de Brocéliande. Célèbre grâce à la Légende du roi Arthur, cette forêt millénaire comporte des sentiers pédestres destinés à découvrir le cycle arthurien, ainsi que des sites historiques comme le tombeau de Merlin. S’étend sur 7000 hectares, elle abrite également des arbres centenaires, des chênes, des hêtres et des pins maritimes. On y trouve aussi plusieurs monuments comme le château de Trécesson et des sites mégalithes.

La forêt de la Grande Chartreuse

Propriété de l’Etat depuis 1792, la forêt de la Grande Chartreuse se situe au cœur des Alpes françaises, dans les départements de l’Isère (38) et de la Savoie (73). D’une superficie de 8500 hectares, elle se trouve au sein d’imposantes falaises de calcaire, entre 800m et 1500m d’altitude. Son nom provient de l’Ordre des Chartreux, anciens possesseurs de la forêt qui abrite encore l’ancien monastère. Ce sont principalement des sapins, des épicéas, des hêtres et des feuillus qui la composent. Elle sert de refuge à de nombreux animaux comme des cerfs, des chamois, des chevreuils, des mouflons, des renards, mais aussi des chats sauvages, des buses variables, des faucons pèlerins et des aigles royaux. En 2021, elle a été labellisée « Forêt d’exception ».

La forêt d’Iraty

La forêt d’Iraty, d’une superficie de 17 000 hectares, réside dans le département des Pyrénées-Atlantiques (64). Nichée au cœur des Pyrénées, c’est la plus grande forêt de feuillus d’Europe, essentiellement composée de hêtres. Ce lieu sert de cadre pour de nombreuses légendes basques, avec notamment la présence de la grotte de la Verna, qui aurait abrité une réunion de sorcières décrite dans des récits populaires.

La forêt de Compiègne

Terrain de chasse préféré des rois de France Mérovingiens, la forêt de Compiègne s’inscrit dans le paysage de l’Oise (60). Globalement constituée de chênes et d’hêtres ancestraux, elle s’étale sur 14 357 hectares. Elle renferme le « chêne de Saint-Jean », planté sous le règne de Saint-Louis.

La forêt de Tronçais

Située au nord-ouest de l’Allier (03), la forêt de Tronçais couvre 10 500 hectares. Aménagée par Colbert, ministre sous Louis XIV, sa renommée provient de ses chênes remarquables. Elle abrite notamment des arbres pluri-centenaires et une vingtaine d’arbres célèbres. Parmi eux, le plus ancien, dont la naissance remonterait à 1580, se nomme la Sentinelle, et le Chêne carré, qui doit son nom à sa base carré, est né au XVIIe siècle. Depuis 2018, la forêt de Tronçais est labellisée « Forêt d’exception ».

Le reboisement : un aspect important mis en avant pour la journée internationale des forêts 2023

Le saviez-vous ? Selon le Parlement Européen, en 2019, les forêts françaises couvraient une superficie d’environ 17,2 millions d’hectares, faisant de la France le 4ème pays d’Europe en terme de superficie forestière.

Le reboisement est aujourd’hui plus important que jamais pour lutter contre les effets du réchauffement climatique et protéger la biodiversité.

Les forêts jouent un rôle crucial dans la régulation du climat en stockant du CO2, un gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement de la planète. En absorbant le CO2, les arbres permettent de réduire la quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, réduisant ainsi l’impact du changement climatique. Le reboisement est donc une stratégie importante pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le réchauffement climatique.

En plus de leur rôle dans la régulation du climat, les forêts sont également des habitats essentiels pour la biodiversité animale et végétale. La déforestation entraîne une perte de biodiversité, car les espèces qui y vivent perdent leur habitat naturel. En plantant des arbres, on peut aider à protéger la biodiversité en fournissant des habitats pour les animaux et les plantes.

En France, le taux de reboisement est de 2,6 % par an, selon l’Inventaire forestier national de 2019. Ce taux a augmenté de 2,5 % en 2018, par rapport à 2017, selon l’Agence française pour la biodiversité. Cependant, il est important de poursuivre les efforts de reboisement pour préserver l’environnement et les espèces qui en dépendent.

L’action de 1Action1Arbre : reboiser la France

C’est parce que les forêts procurent tant d’impacts positifs sur notre santé que le reboisement progressif et cohérent de la France nous semble important.

En adhérant au label 1Action1Arbre, votre entreprise peut participer avec nous à la lutte contre le changement climatique et la préservation de la biodiversité dans notre pays. Vous pouvez réaliser 1 action écologique (= planter un arbre) pour chaque action économique réalisée par votre entreprise, par exemple : recruter 1 personne, réaliser 1 vente, envoyer 1 facture, etc. On lie le succès du travail réalisé par nous, dirigeants et salariés français, au succès du reboisement.

Ce 21 Mars 2023, ce sont 5083 arbres qui ont été plantés depuis la création d’1Action1Arbre !

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter. L’adhésion coûte 9€HT/an et vous pouvez tester gratuitement.